Menu

Avocat en  droit des grands-parents à Paris 10

En cas de séparation des parents ou de conflits dans la famille, il peut s'avérer que les grands-parents soient tout bonnement écartés de la vie de leurs petits-enfants. Pourtant, il existe une loi encadrant les droits des grands-parents, et les relations entre l'enfant et ses ascendants.

Avocat en droit de la famille à Paris 10, Maître SAIB se tient près d'eux pour les informer de leurs droits et de leurs obligations.

Ce que prévoit la loi

La loi stipule qu'on ne peut pas interdire aux grands-parents d'entretenir des liens avec leurs petits-enfants. Une mésentente entre les parents et les grands-parents ne peut contrarier ce droit de visite. Ce droit ne peut être remis en cause qu'en cas de préjudice pour l'enfant. Les aïeuls n'ont pas uniquement des droits vis-à-vis de l'enfant, mais également des devoirs. Au cas où les parents ne seraient pas à même de subvenir aux besoins de leurs enfants, les grands-parents ont l'obligation de pourvoir à ces dits-besoins.

En pratique

Pour faire valoir leurs droits, les grands-parents peuvent faire appel à un avocat, et demander une médiation familiale. Ce recours à l'amiable permet de ne pas aggraver des situations déjà conflictuelles. En tentant de réparer les liens, l'équilibre de l'enfant a moins de risque d'être mis à mal. Si toutefois la médiation ne menait à rien, il est possible de saisir le juge aux affaires familiales, qui statuera sur les modalités de visites et de droit d'hébergement. N'hésitez pas à contacter Maître Farid Saib. Il se tiendra à vos côtés pour défendre vos intérêts, tout en gardant en tête ceux de l'enfant et de votre famille.

Contactez-moi

Consultez également :